Innovation et mondialisation: quelles opportunités pour l’économie suisse?

 In News

Textes: Mirko Venturi et Marco Piermartiri

La nouvelle année s’ouvre avec une série d’événements réunissant les efforts d’innover dans les marchés historiques de l’économie (les automobiles, la santé, l’immobilier) et la possibilité d’intégrer davantage de réalités économiques, d’entreprises et d’investisseurs dans un monde de plus en plus interconnecté. Le nombre de maisons, de magasins, de moyens de transports, de montres et autres capteurs d’activité, ainsi que d’innombrables objets du quotidien communiquant entre eux et avec les êtres humains traverse une phase de croissance exponentielle. Dans ce paysage, la Suisse continue à occuper la première marche du podium du Global Innovation Index 2016 et voit ses meilleures pousses innovantes participer à une panoplie événements nationaux et internationaux. Du Consumer Electronic Show (CES 2017) de Las Vegas au Forum économique mondial (WEF) de Davos, l’écosystème des start-up suisses enchante les visiteurs, les technophiles et les investisseurs.

Du 9 au 12 janvier, près de 3800 entre start-ups et sociétés innovantes se sont données rendez-vous dans les locaux du CES 2017, arrivé à sa 47ème édition. Si l’événement technologique majeur de 2017 a confirmé la présence en force des innovations du GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon), les participants helvétiques se sont fait remarquer, entre autres, pour les innovations présentées dans le secteur de l’automobile. L’entreprise zurichoise Rinspeed a eu l’occasion de présenter son partenariat avec l’équipementier allemand ZF afin de développer le châssis électrique Oasis. De même, la société suisse fondée en 1977 donne un exemple de transformation digitale en choisissant le géant américain NVIDIA pour atteindre un objectif commun: percer le marché des véhicules autonomes à travers l’application de l’intelligence artificielle (AI) aux voitures et camions sans conducteur.

En Suisse, le Forum économique mondial de Davos est en cours (17-20 janvier). Présente pour la première fois dans l’histoire du WEF, la Chine montre de pouvoir attaquer en profondeur le marché technologique européen et international. Les principales marques chinoises du secteur, telles que Huawei, Haier ou ZTE, voient désormais les enseignes DJI et MI s’emparer du marché des drones. Dans le sens inverse, le sud-coréen LG rentre dans le groupe des entreprises qui comptent aborder l’économie chinoise en se positionnant dans le marché des écotechnologies. Le purificateur d’air ambiant LG PuriCare pourrait bientôt faire partie des objets d’usage quotidien au travail ou à la maison afin de pallier la pénurie d’oxygène dans les villes les plus polluées d’Asie et d’Europe.

Quant à l’économie suisse, une sélection des 18 meilleures start-ups a montré son potentiel d’innovation dans les domaines médical et de la fintech aux quelques 200 investisseurs qui ont participé à l’Investor Summit 2017 de lundi 16 janvier. Organisé par Digitalswitzerland, ce rendez-vous majeur a donné l’occasion à Markus Gross, professeur à l’EPFZ, de souligner comme «le cerveau et la créativité représentent la seule ressource naturelle en Suisse». Flyability, réalité vaudoise du marché des drones, poursuit ainsi le développement de ses machines destinées aux opérations d’inspection et de sauvetage. Biowatch vise à remplacer tous les mots de passe et codes PIN de Suisse et d’ailleurs par son système de reconnaissance des veines du poignet. Lunaphore utilise sa technologie microfluidique au service de plateformes de diagnostic à même de détecter le cancer.

Cette année 2017 offre aux entreprises un éventail d’opportunités toujours plus large pour innover et se digitaliser. Notre tissu économique se situe dans un écosystème à fort potentiel technologique: nous sommes là pour vous aider à intégrer l’innovation digitale dans votre modèle d’affaires.

Crédit photo: FrAndroid

Recommended Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text.