La Suisse des startups: quels marchés pour quels modèles d’affaires?

 In News

Textes: Mirko Venturi et Marco Piermartiri

1500 startups dans le domaine des ICT, 550 dans les Sciences de la vie, 290 dans les «Cleantech», 540 dans le secteur du High-Tech et 530 sous le volet «produits et services»: il s’agit du nombre de startups fondées en Suisse dès les années 2000 et répertoriées dans l’archive en ligne www.startup.ch. Selon le journal «Le Temps», le nombre de jeunes pousses innovantes implantées en Suisse s’élèverait à environ 200 par an. Malgré le fait que ces chiffres varie d’une étude à l’autre à cause d’une définition évasive du mot «startup», le site www.startup.ch estime que les jeunes entreprises ayant un fort potentiel de croissance se concentreraient principalement dans les canton de Zurich (430), Vaud (240) et Genève (100).

Le Startup Roadshow est en cours de route. Débuté le 24 octobre à Berne, l’événement organisé par l’équipe de Swissnex se terminera à Genève vendredi 28 octobre. L’objectif est de développer le réseau des startups suisses, à partir de celles encrées dans les Fintech. En particulier, Swissnex attirera l’attention des entrepreneurs sur les trois raisons principales d’approfondir les perspectives d’évolution de leurs activités et de sonder les opportunités offertes par l’Inde: l’accès à un marché très vaste; la possibilité de compter sur un univers de professionnels et de talents parlant l’anglais; la facilité de souscrire à des partenariats stratégiques. Sur ces principes, le Swiss Fintech Startup Tour de janvier 2017 verra une sélection de 10 startups partir dans le pays asiatique pour en apprendre davantage sur l’industrie des Fintech et sur le business indien.

Pour les startups de Suisse les plus innovantes, un nouveau challenge se profile à l’horizon. 20 jeunes entrepreneurs se confrontent à coups d’innovation pour essayer de rejoindre la P&G House of Innovation de Tel Aviv en mars 2017. Ce projet, nommé Baby Entrepreneurs Challenge 2017, compte de rapprocher l’entrepreneur suisse le plus novateur (et de moins de 25 ans) de l’écosystème des startups israélien, considéré depuis quelques années comme le plus prometteur par le groupe international P&G. Sur l’arc lémanique, la Fondation Nomads a envoyé une délégation suisse dans le même pays, afin de permettre de découvrir son innovation technologique à une sélection de 8 startups romandes.

Cet automne 2016 est aussi la saison de la conquête de la Chine. Un groupe de 10 jeunes pousses innovantes s’est envolé dans les villes chinoises de Shanghai, Beijing, Shenzhen et à Hong Kong. Promu par l’incubateur venturelab, le programme Venture Leaders China est arrivé à sa 3ème édition depuis son inauguration en 2014. Jordi Montserrat, Directeur de venturelab, souligne avec ces mots les objectifs du programme: «[…] présenter la qualité et la diversité de l’innovation et des start-up suisses à un niveau international. Le programme montre également l’intérêt de ces start-ups pour les marchés internationaux comme la Chine».

Les startups helvétiques ont toutes les cartes en main pour bien figurer sur le plan international. C’est le cas de la société TwentyGreen, qui incarne les principes d’une agriculture responsable et durable grâce à la production d’un probiotique innovant à même de réduire de 15% le volume des aliments pour animaux, de 25% les pertes causées par les parasites et aussi de baisser les coûts liés à la pollution et à l’environnement. Egalement, le micro-sharing du Project-Aqua se révèle une idée simple et efficace. En vente dans les filiales Migros Tessin, les bouteilles d’eau avec le symboles Project-Aqua garantissent 47 jours d’eau à un habitant du Mali. Puis, il suffit de scanner le QR-Code pour prendre connaissance de l’impact du don et des jours d’eau offerts.

L’univers des startups est en perpétuelle évolution et démontre d’avoir une vision claire des défis et des opportunités de notre société. En dépit d’une expérience de plusieurs années sur le marché, nous croyons qu’une prise de conscience et une action rapide dans la direction de l’innovation digitale et d’un modèle d’affaires à jour avec les challenges d’aujourd’hui soient la seule voie pour assurer la survie et le développement de plusieurs PME dans notre économie.

Crédit photo : Bilan.ch 

Recommended Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text.