Le « big data » et les nouvelles technologies bâtissent les villes suisses du futur

 In News

À quelques jours de distance l’une de l’autre, la 1ère édition du Swiss Mobility Days du Valais et le 25e anniversaire du Système d’information du territoire à Genève (SITG) ont démontré que le rêve de vivre dans une « ville intelligente » n’est plus de la science-fiction. Derrière le mot anglo-saxon de « smart city », une pléiade de projets, de technologies et de start-ups suisses continuent de voir le jour et d’inciter les acteurs économiques de tout secteur à établir ensemble des nouveaux axes de développement pour bâtir la ville de demain. Parmi le facteurs-clés en déterminant la réalisation, l’exploitation ciblée du « big data » et l’usage innovant des nouvelles technologies dans les champs de la mobilité, de l’environnement professionnel et de l’aménagement urbain.

Géo-localiser les intervenants aux activités professionnelles et aller à l’épicentre pour réduire les temps de déplacement, repenser les véhicules du transport public afin de les adapter au maximum aux exigences spécifiques des diverses catégories de voyageurs, proposer des nouveaux outils d’échange d’informations : c’est le résultat de notre atelier de co-création. 50 idées ont vu le jour dans l’espace de 5 heures. Un brassage de compétences, d’expériences et de savoir-faire a permis aux entrepreneurs de Suisse romande de proposer des idées innovantes sur les thèmes de la mobilité, de l’espace de travail et du collaboratif.

Aujourd’hui, nous retrouvons une partie de ces réflexions parmi les actions concrètes finalisées à atteindre l’objectif de la protection du climat et de l’augmentation de l’efficacité des services en environnement urbain. À cet égard, la Suisse fait expressément référence aux « villes intelligentes » dans sa Stratégie énergétique 2050. À présent, le partenariat signé entre Swisscom et la Ville de Pully a fait de cette dernière la première Smart City de la Confédération. L’achat des données sur les clients de l’opérateur mobile permet à la Commune vaudoise de monitorer en temps réel les déplacements d’environ 25.000 personnes sur ses routes. Mus par l’objectif de détecter les zones d’engluement afin de mettre en œuvre des contre-mesures pour réduire les bouchons, les deux partenaires ont créé ensemble un observatoire de la mobilité. À Genève, la population a la possibilité d’accéder aux bases de données présentes sur la plateforme du SITG et consulter en temps réel la carte des bouchons de la Ville, vérifier la qualité de l’air ou le niveau sonore dans les rues.

Au sujet de la circulation routière et des véhicules « verts », le Swiss Mobility Days a été pendant 4 jours (7-10 avril) le lieu d’échange entre les professionnels du secteur et les particuliers. Parmi les thématiques abordées lors de cet événement, le chef de projet du Centre de recherches énergétiques et municipales (CREM) Éros Gentilini a indiqué les 5 axes de développements destinés à transformer la mobilité urbaine dans les 10 ans à venir, dont le concept de « transports publics à la carte ». Le chef de projet du CREM s’est inspiré au projet pilote des navettes autonomes mise en œuvre par la Ville de Sion. Suite à l’adaptation du cadre légal, les sociétés Navya, BestMile et CarPostal pourront garantir un service de transport sans chauffeur permanent, 100% propre et autonome pour la première fois en Suisse. Ces véhicules autonomes pourront par exemple favoriser la mobilité des personnes âgées dans les zones de la ville non desservies par les transports publics.

La transformation de notre environnement et le développement de nouvelles « villes intelligentes » représente un véritable enjeu pour tous les acteurs concernés. En effet, la réalisation d’espaces de vie plus confortables, de services de mobilité plus performants et d’un aménagement urbain mieux adapté aux exigences des citoyens indiquent le chemin pour la naissance des nouveaux marchés destinés à faire évoluer notre économie dans les années à venir.

Crédit photo : Adobe Stock
Recommended Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text.