Le secteur de l’immobilier ouvre ses chantiers à la transformation digitale

 In News

Textes: Mirko Venturi et Marco Piermartiri

Les vendeurs et les acheteurs, les agents et les investisseurs, les propriétaires et les locataires : tous les acteurs de l’immobilier se trouvent en plein milieu d’une véritable (r)évolution numérique. Selon une étude menée par la Haute Ecole de Lucerne[1] (HSLU) auprès de 1000 professionnels de la branche, 72% des entreprises helvétiques engagées dans le marché foncier utilisent le digital dans le cadre de leurs processus internes, 48% dans l’offre de produits et services, 46% dans les relations clients et seulement 17% dans leurs modèles d’affaires. Si les experts de la HSLU craignent une expulsion du marché des sociétés retardataires en matière d’innovation, le cabinet Deloitte désigne l’immobilier comme la «cible idéale de la transformation digitale».

Forte d’un parc immobilier d’environ 4 millions de logements, la Suisse continue d’afficher des chiffres à la hausse dans le domaine de la construction et des activités qui y sont attachées. Parallèlement, l’intérêt pour l’innovation monte parmi tous les acteurs impliqués dans la conception, le développement, la mise en valeur et la monétisation de nouveaux bâtiments et espaces de vie. Que ce soit dans le marché de l’investissement, de la gestion immobilière ou du processus d’achat-location-vente, les technologies les plus innovantes ont déjà trouvé leur place. De l’impression 3D à la réalité augmentée, des applications de crowdfunding aux visites virtuelles: le processus de démocratisation de ces technologies est en cours et leur utilisation par les entreprises et les particuliers est à présent une réalité.

Avec un portefeuille clients traversant 33 pays, la start-up zurichoise Archilogic a su intégrer l’innovation du 3D à un modèle d’affaires gagnant et à un service très simple pour les utilisateurs. Il suffit d’envoyer un fichier PDF de son appartement ou local commercial pour recevoir un modèle 3D 100% personnalisable. La possibilité de meubler, mesurer et visiter virtuellement ses espaces a convaincu les clients: 50 millions de mètres carrés ont été digitalisés depuis 2014.

Quant à la promotion des biens immobiliers auprès des acheteurs ou des investisseurs, plusieurs start-up ont vu le jour pendant les deux dernières années. Si la jeune pousse tessinoise Swiss-Crowd se positionne comme le premier site internet proposant un financement immobilier participatif, la start-up alémanique Homepad a développé une application permettant de réaliser et gérer dans le cloud un état des lieux complet de l’immeuble. En même temps, les sociétés Hovve et Spectando se sont servies de la technologie des vidéos 360° pour la conception d’applications à même de créer de visites virtuelles destinées à rendre plus percutants les annonces en ligne des agences immobilières et des particuliers.

Dans sa recherche économique nommée «Expulsion du Paradis» et publiée en mars 2016, le Groupe Crédit Suisse souligne comme la révolution numérique est en train de s’emparer de la construction et que dans les années à venir celle-ci «devrait se généraliser et bouleverser les processus et structures existants». Au sujet de la mise en adéquation des entreprises avec cette profonde transformation, lors de son interview de juin dernier, le responsable de l’Office de la Promotion des Industries et des Technologies (OPI) Rolf Gobet identifiait en Suisse quatre catégories d’entreprises, dont celles qui ne se sentent pas concernées par la digitalisation ou qui n’ont toujours pas compris les enjeux.

Aujourd’hui, innover son modèle d’affaires est le processus qui doit rentrer dans l’ADN des entreprises souhaitant rester et développer leur chiffre d’affaires dans le secteur de l’immobilier, car ce dernier est un train de vivre un changement de paradigme sans précédent. Une vision stratégique contraire à cette tendance risque d’avoir des conséquences très négatives pour tous les acteurs concernés: la marginalisation et l’expulsion de ce marché.

[1] Source: ICTjournal (novembre 2016), Les chantiers numériques du secteur immobilier, p.22.

Crédit photo: Com2Geek 

Recommended Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text.