L’innovation relancée au WEF 2016

 In News

Le 23 janvier dernier le World Economic Forum (WEF) de Davos a fermé ses portes pour la 46ème fois. Au cours de cet événement majeur, les leaders de l’économie et de la politique du monde entier ont relancé les thèmes de l’innovation et de la transformation digitale. À l’issue de l’édition 2016, les mots de la vedette de la CNN Richard Quest ont nettement marqué les esprits.

« Cette quatrième révolution industrielle, ainsi que l’a qualifiée le WEF, va provoquer la destruction de millions d’emplois, créant une forte instabilité sociale ».

La sonnette d’alarme tirée aux Grisons témoigne d’un virage économique profond, capable de générer des inquiétudes aussi bien que des nouvelles opportunités. Il s’agit d’une révolution technologique à haute vitesse jamais vue auparavant, destinée à changer radicalement les secteurs publics et privés, l’éducation et la société civile. Les drones, les Big Data et les objets connectés rentrent de plus en plus dans nos vies quotidiennes. Les scénarios décrits au WEF 2016 affichent des perspectives d’évolution pour les uns et des difficultés pour les autres.

À qui profite cette « quatrième révolution industrielle » ? D’après le Dr. Toni Conde, auteur du livre Humains Virtuels, sparkler ONDACO et fondateur de la startup PersonalCare Systems™, la feuille de route vers le changement conduit droit au cœur des entreprises. À ce sujet, il porte l’exemple de l’ICT.

« Aujourd’hui, il faut que les responsables de l’ICT soient à même d’avancer des propositions et d’avoir des idées génératrices de valeurs pour les entreprises. Cela implique des investissements sur la formation du personnel, sur le prototypage et l’expérimentation. Les entreprises n’ont pas le choix, car la concurrence va faire la même chose ».

La capacité de trouver rapidement des nouvelles solutions représente ainsi le véritable défi tant pour les entrepreneurs chevronnés que pour les jeunes « startupeurs ». Tous les secteurs économiques sont désormais affectés par la nécessité d’innover rapidement.

Or, si Al Gore soulignait l’urgence du changement bien avant la parution du best-seller The Future : Six Drivers of Global Change (2013), son appel à l’innovation remonte en puissance seulement en temps de crise économique.

Comment devenir un leader dans cette course à l’innovation ? Nous pensons que l’économie collaborative, la transformation digitale et le « change management » sont les bonnes pistes à parcourir !

Recommended Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text.